Thomas Leleu et Xavier Chatillon
samedi 7 juillet 2018 20h
Thomas Leleu et Xavier Chatillon
Tuba et Violoncelle

Un moment de réjouissance musicale dans l'écrin de l'église de Subligny. 

Pour tous les auditeurs, qu’ils soient venus pour la première fois au Festival de Boucard ou qu’ils soient des habitués, ce fut la découverte d’un instrument, le Tuba, joué avec une grande douceur et une belle vigueur par Thomas Leleu qui faisait corps avec son instrument, comme Xavier Chatillon avec son violoncelle.Il y avait harmonie et équilibre entre les deux concertistes que l’on sentait en profonde symbiose. La musique fut "décoiffante" à certains moments, spirituelle à d’autres, comme dans le duo très surprenant d’Offenbach. L’humour n’a pas manqué dans les présentations faites par les 2 jeunes musiciens. Et enfin l’accueil de la Commune de Subligny fut particulièrement chaleureux. 

La musique est une fête.  Merci à Thomas et à Xavier.

Des retours d'auditeurs
- "Nous sommes ravis de ce concert, peu habituel. C'était de grande qualité et original.
Notre petit-fils 4ans et demi, est revenu conquis."

- Mon mari "ravi d'avoir dérogé à ses principes de ne pas aller au concert, celui de samedi soir audacieux et interprété par deux espiègles, l'a enchanté, moi j'ai adoré le corps à corps de Thomas avec son gros instrument et la complicité qu'il a entretenue avec son "comparse" Xavier, un violoncelliste qui promet."

Un moment de réjouissance musicale dans l'écrin de l'église de Subligny. 

Pour tous les auditeurs, qu’ils soient venus pour la première fois au Festival de Boucard ou qu’ils soient des habitués, ce fut la découverte d’un instrument, le Tuba, joué avec une grande douceur et une belle vigueur par Thomas Leleu qui faisait corps avec son instrument, comme Xavier Chatillon avec son violoncelle.Il y avait harmonie et équilibre entre les deux concertistes que l’on sentait en profonde symbiose. La musique fut "décoiffante" à certains moments, spirituelle à d’autres, comme dans le duo très surprenant d’Offenbach. L’humour n’a pas manqué dans les présentations faites par les 2 jeunes musiciens. Et enfin l’accueil de la Commune de Subligny fut particulièrement chaleureux. 

La musique est une fête.  Merci à Thomas et à Xavier.

Des retours d'auditeurs
- "Nous sommes ravis de ce concert, peu habituel. C'était de grande qualité et original.
Notre petit-fils 4ans et demi, est revenu conquis."

- Mon mari "ravi d'avoir dérogé à ses principes de ne pas aller au concert, celui de samedi soir audacieux et interprété par deux espiègles, l'a enchanté, moi j'ai adoré le corps à corps de Thomas avec son gros instrument et la complicité qu'il a entretenue avec son "comparse" Xavier, un violoncelliste qui promet."

Roshini Herat
samedi 14 juillet 2018 18h
Roshini Herat
Récital de Piano

Intensité avec l'Art de la Fugue de Jean-Sébastien Bach.

La pianiste Roshini Herat a joué par cœur pendant 70 minutes un des sommets de la musique occidentale. La tension était perceptible dans le public, tellement l’œuvre de Bach est dense. Déjà avant l’entrée en scène de Roshini Herat, le silence était complet.
Ce fut un moment d'exception, d’autant plus qu’aucun artiste connu ne joue actuellement cette œuvre sans partition.

 Des retours d'auditeurs :
- " Concert exceptionnel à tous les niveaux"
- " un vraiment EXCELLENT CONCERT"
- " écouter ce récital piano fut un ravissement. Concentration absolue, toucher de grande classe, empreint de force, avec une telle humilité et sans partition."

Intensité avec l'Art de la Fugue de Jean-Sébastien Bach.

La pianiste Roshini Herat a joué par cœur pendant 70 minutes un des sommets de la musique occidentale. La tension était perceptible dans le public, tellement l’œuvre de Bach est dense. Déjà avant l’entrée en scène de Roshini Herat, le silence était complet.
Ce fut un moment d'exception, d’autant plus qu’aucun artiste connu ne joue actuellement cette œuvre sans partition.

 Des retours d'auditeurs :
- " Concert exceptionnel à tous les niveaux"
- " un vraiment EXCELLENT CONCERT"
- " écouter ce récital piano fut un ravissement. Concentration absolue, toucher de grande classe, empreint de force, avec une telle humilité et sans partition."

Quatuor Manfred
samedi 21 juillet 2018 20h
Quatuor Manfred
Quatuor à cordes

Dans la merveilleuse église si bien restaurée de Sury-ès-Bois, le public du Festival de Boucard est entré en communion avec Schumann (Quatuor opus 41 n°2), Brahms (Quatuor opus 51 n°1), puis Schubert (La jeune fille et la mort) interprétés par le Quatuor Manfred, qui a donné en bis l'admirable et profondément émouvant "Chant de l'Aube" de Schumann.

La grande qualité du Quatuor et sa délicatesse, l’écoute si attentive du public ont fait de ce concert un moment inoubliable qui restera graver dans les mémoires de tous.

Retours d'auditeurs et du Quatuor Manfred 

Quel plus beau témoignage que celui des auditeurs qui nous ont dit avoir pleuré d’émotion ! 

Le Quatuor lui-même a senti la communion avec le public et nous a dit avoir pu encore plus donner le meilleur d'eux-mêmes. 

L'accueil chaleureux de la Commune se Sury-ès-Bois a aussi été ressenti par le public.

Dans la merveilleuse église si bien restaurée de Sury-ès-Bois, le public du Festival de Boucard est entré en communion avec Schumann (Quatuor opus 41 n°2), Brahms (Quatuor opus 51 n°1), puis Schubert (La jeune fille et la mort) interprétés par le Quatuor Manfred, qui a donné en bis l'admirable et profondément émouvant "Chant de l'Aube" de Schumann.

La grande qualité du Quatuor et sa délicatesse, l’écoute si attentive du public ont fait de ce concert un moment inoubliable qui restera graver dans les mémoires de tous.

Retours d'auditeurs et du Quatuor Manfred 

Quel plus beau témoignage que celui des auditeurs qui nous ont dit avoir pleuré d’émotion ! 

Le Quatuor lui-même a senti la communion avec le public et nous a dit avoir pu encore plus donner le meilleur d'eux-mêmes. 

L'accueil chaleureux de la Commune se Sury-ès-Bois a aussi été ressenti par le public.

Ensemble Jacques Moderne
samedi 28 juillet 2018 20h
Ensemble Jacques Moderne
« Au long de la Loire », portrait musical du fleuve - Chants

Dirigé par Joël Suhubiette, ancien assistant de Philippe Herreweghe, l’Ensemble Jacques Moderne a enchanté le public avec son programme "Au long de la Loire" composé de chants religieux et profanes, mais toujours en harmonie. Nous étions au sommet de l'art.

Retour d'une auditrice : 

"Hier pour moi, ce fut un moment d'intense émotion, l'acoustique exceptionnel de l'église de Sury nous a permis de goûter à la pureté et à l'harmonie totale de ces voix aux timbres si colorés. Quelle puissance du don, quelle prestation sans aucune distraction, quelle complicité entre eux, un moment de pure joie, de pur bonheur, 
J'ai assisté il y a des années à un concert de Jordi Savall à Fontmorigny avec Montserrat Figueras, j'ai retrouvé hier la même excellence !

Je vous remercie sincèrement ainsi que toute l'équipe de bénévoles qui s'est dévouée sans compter pour ces quatre concerts si divers et si réussis, J'ai vécu d'excellents moments au cours de ce mois de juillet, grâce à vous tous, merci pour la qualité des interprètes, merci pour le choix éclectique des ensembles et aussi pour votre accueil sans pédanterie, sans snobisme, merci pour votre joie du partage, pour votre dévouement total."

Dirigé par Joël Suhubiette, ancien assistant de Philippe Herreweghe, l’Ensemble Jacques Moderne a enchanté le public avec son programme "Au long de la Loire" composé de chants religieux et profanes, mais toujours en harmonie. Nous étions au sommet de l'art.

Retour d'une auditrice : 

"Hier pour moi, ce fut un moment d'intense émotion, l'acoustique exceptionnel de l'église de Sury nous a permis de goûter à la pureté et à l'harmonie totale de ces voix aux timbres si colorés. Quelle puissance du don, quelle prestation sans aucune distraction, quelle complicité entre eux, un moment de pure joie, de pur bonheur, 
J'ai assisté il y a des années à un concert de Jordi Savall à Fontmorigny avec Montserrat Figueras, j'ai retrouvé hier la même excellence !

Je vous remercie sincèrement ainsi que toute l'équipe de bénévoles qui s'est dévouée sans compter pour ces quatre concerts si divers et si réussis, J'ai vécu d'excellents moments au cours de ce mois de juillet, grâce à vous tous, merci pour la qualité des interprètes, merci pour le choix éclectique des ensembles et aussi pour votre accueil sans pédanterie, sans snobisme, merci pour votre joie du partage, pour votre dévouement total."

Odile Jutten & Pierluigi Tomasi
dimanche 5 août 2018 17h
Odile Jutten & Pierluigi Tomasi
Orgue à 4 mains et Voix

Odile Jutten, titulaire du grand orgue de la cathédrale d'Evreux et professeur, et Pierluigi Tomasi, organiste et chanteur, avaient préparé un programme très vivant allant de la Renaissance à Liszt pour la grande joie des auditeurs. Ainsi, un mouvement de la symphonie 40 de Mozart a pu résonner dans l'église de Sancerre.  
Ce fut donc un vibrant hommage à l’histoire de l’orgue Cavaillé-Coll installé dans l'église de Sancerre en 2001 grâce à la ville de Sancerre et des Sancerrois motivés.

Odile Jutten, titulaire du grand orgue de la cathédrale d'Evreux et professeur, et Pierluigi Tomasi, organiste et chanteur, avaient préparé un programme très vivant allant de la Renaissance à Liszt pour la grande joie des auditeurs. Ainsi, un mouvement de la symphonie 40 de Mozart a pu résonner dans l'église de Sancerre.  
Ce fut donc un vibrant hommage à l’histoire de l’orgue Cavaillé-Coll installé dans l'église de Sancerre en 2001 grâce à la ville de Sancerre et des Sancerrois motivés.

Choeur O'Trente
samedi 15 septembre 2018 17h
Choeur O'Trente
Chants orthodoxes Russes

Visite guidée de l'église 50 minutes avant le début du concert.

Pour un meilleur confort durant le concert, pensez à apporter votre coussin.

Fondé en 2006, dirigé de 2013 à 2017 par Marc Korovitch et maintenant par Richard Wilberforce, le chœur O’Trente rassemble, selon les programmes, entre 35 et 50 chanteurs amateurs ayant tous une expérience importante du chant choral à haut niveau et, pour partie, se produisant en solistes en dehors de l’ensemble à titre amateur. Cet effectif équilibré lui permet d’aborder aussi bien la musique baroque et romantique que les œuvres chorales du vingtième siècle et d’aujourd’hui. C’est une même volonté d’exigence et de rigueur au service de la musique qui constitue le ciment de l’ensemble.

Saison après saison, des programmes musicaux sans a priori donnent à entendre cinq siècles de répertoire vocal européen, associant les œuvres incontournables à des compositions rarement présentées au public français. Si le chœur revient régulièrement à ses deux sources d’inspiration : Jean-Sébastien Bach et les romantiques allemands, l’ensemble a pu aborder des œuvres aussi différentes que la « Messe en Ut » de Mozart, les « Noces » d’Igor Stravinsky, ou encore le motet allemand et « Elias », l’oratorio de Félix Mendelssohn (Festival de la Chaise-Dieu en 2012).

Le nouveau chef Richard Wilberforce travaille avec plusieurs chœurs anglais, notamment le Leeds Philharmonic Chorus, The Exon Singers, les English Voices, le London Philharmonic Choir, le BBC Symphony Chorus, les National Youth Choirs of Great Britain et la Huddersfield Choral Society. Il a été directeur musical du Hallé Youth Choir pendant cinq ans, travaillant aux côtés de Sir Mark Elder. Richard Wilberforce partage son temps entre le Royaume-Uni et la France, où il a participé à des concerts à la Philharmonie de Paris, au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra de Rouen Normandie. Il codirige également Le Jeune Chœur de Paris et la Maîtrise de Paris. Sa carrière de contre-ténor l’amène dans les plus belles maisons d’opéra en Europe, comme le Staatsoper unter den Linden à Berlin, le Tiroler Landestheater Innsbruck, le Théâtre du Capitole et le Grand Théâtre de Provence. Il chante régulièrement avec Sir John Eliot Gardiner et le Monteverdi Choir. Les compositions de Richard Wilberforce sont éditées chez Boosey & Hawkes et RSCM Press ; ses œuvres chorales sont données dans le monde entier, enregistrées par des chœurs majeurs.

Au programme:

GLINKA (1804-1857), Heruvimskaia pesn
SARTI (1729-1792), Nine sili nebésniya
CHNESOKOV (1877-1944), Sovet prevéchnïy ; Razboynika blagorazumnago ; Milost Mira ; Dostoyno yest
TITOV (1650-1715), Slava, Yedinorodniy sine
TAVENER (1944 – 2013), A Hymn to the Mother of God
RACHMANINOV (1873-1943), Bogoroditse Devo
GOLOVANOV (1891-1953), Otche Nash
KALINNIKOV (1866-1901), Heruvimskaya pesn' No. 2

Visite guidée de l'église 50 minutes avant le début du concert.

Pour un meilleur confort durant le concert, pensez à apporter votre coussin.

Fondé en 2006, dirigé de 2013 à 2017 par Marc Korovitch et maintenant par Richard Wilberforce, le chœur O’Trente rassemble, selon les programmes, entre 35 et 50 chanteurs amateurs ayant tous une expérience importante du chant choral à haut niveau et, pour partie, se produisant en solistes en dehors de l’ensemble à titre amateur. Cet effectif équilibré lui permet d’aborder aussi bien la musique baroque et romantique que les œuvres chorales du vingtième siècle et d’aujourd’hui. C’est une même volonté d’exigence et de rigueur au service de la musique qui constitue le ciment de l’ensemble.

Saison après saison, des programmes musicaux sans a priori donnent à entendre cinq siècles de répertoire vocal européen, associant les œuvres incontournables à des compositions rarement présentées au public français. Si le chœur revient régulièrement à ses deux sources d’inspiration : Jean-Sébastien Bach et les romantiques allemands, l’ensemble a pu aborder des œuvres aussi différentes que la « Messe en Ut » de Mozart, les « Noces » d’Igor Stravinsky, ou encore le motet allemand et « Elias », l’oratorio de Félix Mendelssohn (Festival de la Chaise-Dieu en 2012).

Le nouveau chef Richard Wilberforce travaille avec plusieurs chœurs anglais, notamment le Leeds Philharmonic Chorus, The Exon Singers, les English Voices, le London Philharmonic Ch (...) Afficher +